Saint-Louis : Les sinistrés de Khar Yalla démentent, ils ne bougeront pas

  • Source: : Seneweb.com | Le 28 août, 2018 à 07:08:18 | Lu 2241 fois | 7 Commentaires
content_image

Saint-Louis : Les sinistrés de Khar Yalla démentent, ils ne bougeront pas

Baye Fall du Collectif des sinistrés de Khar Yalla se veut clair. "Pas question pour nous de quitter ces tentes ou même ces abris provisoires pour rejoindre des salles de classe, avertit-il au micro de la Rfm. Nous ne sommes pas des moutons de panurge qu'il va falloir déplacer quand on veut et où on veut."

Les sinistrés de Khar Yalla s'opposent au projet de la mairie de Saint-Louis de les recaser dans des établissements scolaires en cette période de vacances. Ils réclament des solutions durables.

"Nous voulons des habitats décents, de l'électricité et de la sécurité et un bien-être comme tout Saint-Louisien", revendique Baye Fall. Qui explique que 888 familles victimes de l'érosion côtières sont installées à Khar Yalla où ils subissent "beaucoup de problèmes liés aux maladies et à l'insécurité".

Face à la presse, l'adjoint au maire de Saint-Louis en charge du cadre de vie, Balla Guèye, avait soutenu que les sinistrés avaient accepté d'être recasés dans les établissements scolaires durant la période de vacances. Et, en attendant la construction de près de 450 logements.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Août, 2018 (07:52 AM) 0 FansN°: 1
est ce que ce Probleme est lie a l' ouverture de la breche effectuée par les marocains ou simplement a une érosion côtière "naturelle"?

J' avais suivi un reportage sur les conséquences écologique de cette breche qui a pousse les population a quitte la langue de barbarie
Juste Pour Bien Faire En Août, 2018 (08:19 AM) 0 FansN°: 2
Ces gens là NE SONT PAS DES PAUVRES ! ILS ONT SOUS LA MAIN L ESSENTIEL DE L ECONOMIE SAINT LOUISIENNE: LA PECHE. Allez dans leurs cérémonies festives pour savoir qu'elles ne sont pas pauvres. CE SONT DE FAUX PAUVRES ! difficiles à cerner mais ceux qui connaissent bien st louis le savent.



CE SONT DES PECHEURS.

1. Même si l'Etat du Sénégal construisait des logements hyper sociaux dans la commune de Gandon, entrée de St Louis, ILS VONT VENDRE LEURS MAISONS A DES ENSEIGNANTS ET REVENIR HABITER SUR LA LANGUE DE BARBARIE. ILS VIVENT DE LA MER, LEURS ACTIVITES CE SONT LES PRODUITS DE LA MER.



2. IL FAUT UN PLAN D AMENAGEMENT GLOBAL DE LA LANGUE DE BARBARIE. Les quartiers de Guet Ndar (hyper peuplé avec la plus forte nativité du Sénégal) et les quartiers de santiaba et Goxou Mbac N ONT PLUS LEUR PLACE LA BAS.



3. IL FAUT LES DELOCALISER DANS LA ZONE DE LOMPOUL ET Y AMENAGER DES QUAIS DE DEBARQUEMENT QUI SERONT VITE RENTABILISES AVEC LE PASSAGE DE L AUTOROUTE DK ST LOUIS !



4. Réaménager toute la langue de barbarie en une AIRE MARITIME PROTEGEE et PAR TOURISTIQUE AVEC UN REBOISEMENT MASSIF DE LA LANGUE DE BARBARIE;

IMPLANTER DES CHAINES HOTELIERES QUI S ENCASTRENT ET ENTRETIENNENT CES SITES RESTAURES ET RENDUS A LA NATURE;



5. AMENAGER SUR LE PETIT BAS DU FLEUVE LE PLUS GRAND BASSIN PISCICOLE DE L AFRIQUE DE L OUEST.



6. Privilégier les populations saint louisiennes résidents dans la gestion et l'exploitation des bassins piscicoles (plus besoin d'aller en mauritanie pour chercher du poisson, en cas de rareté du produit);



7. Privilégier les emplois aux secteurs hôteliers et touristiques aux populations saint louisiennes



CE SONT LA quelques IDEES QUI POURRAIENT ETRE COGITEES ET BIEN ETUDIEES ET MISE EN OEUVRE DANS UNE DEMARCHE PARTICIPATIVE INCLUSIVE DE TOUTES LES FRANGES DE LA POPULATION ET AVEC LES DIFFERENTS ACTEURS DU DEVELOPPEMENT.

AMENAGER LE PETIT FLEUVE EN UN
Patriote Saint Louisien En Août, 2018 (09:26 AM) 0 FansN°: 1
la langue de barbarie va survivre avec thiaka ndiaye .le problème est de gagner des centaines d'hectares comme en hollande ou au viet nam,de construire un port avec réparations navales.avec le pÉtrole ,le gaz et la pÊche ,le financement attend le départ de macky pour........
Anonyme En Août, 2018 (10:30 AM) 0 FansN°: 3
Il fallait depuis longtemps refaire le mur de protection en béton avec des brises lames à quelques centaines de metres au large pour casser la houle ....mais dans ce pays on ne prévoit rien et on attend le dernier moment pour réagir !

Patriote St-Louisien : construire un port , pour quel bateau , quel fret , as-tu une idée de l'investissemernt necessaire ? Il y a deja un chantier naval à Daklar (pas tres performant d'ailleurs) donc un autre chantier naval à St-Louis serait completement illusoire !!!
Jean Malick En Août, 2018 (11:45 AM) 0 FansN°: 4
L'érosion côtiére est un phénoméne naturel, mais à Saint-Louis elle a été facilité par les populations de Nguet ndar et de Santiaba Gokhu mbath. Ces populations ont surexploité le sable de leurs plages. La preuve, allez vers l'hydrobase ou vers salsal ou il n'y pas d'habitations, on a de belles et vastes plages.

Kharyalla est un epiphénoméne. Le vrai probléme c'est Nguet ndar. A Nguet ndar on est pas loin de la plus forte densité de peuplement au monde. Nguet ndar est une véritable poudriére (Que Dieu nous protége) et l'état ne prend pas ce probléme à sa juste mesure.

Faire une route pour protéger ce qui reste, c'est différer le probleme pour quelques années. Il faut délocaliser Nguet Ndar.
Anonyme En Août, 2018 (12:28 PM) 0 FansN°: 5
s ils ne bougent pas ,tant pis pour eux ,on ne fait que les aider, on ne peut aider quequ'un malgré lui

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com